OM 1

Ces deux discours de Je Suis Celui qui Est n’ont pas été transmis par Godfré comme tous les autres, mais par un Maître Reî-Ki (féminin) dans le midi de la France entre 1991 et 1995.

je suis om,

je suis celui qui est,
source
origine de toutes choses,
je suis,
en dehors de tout espace,
en dehors de tout temps,
je rayonne en tout lieu à tout instant,

je suis la présence,
présence unique,
un sans second,
qui englobe et recouvre tout ce qui est,
tout ce qui a été,
tout ce qui sera,

je suis délivré de tout attachement à tout objet, à toute identité,

pourtant,
j’ai connu ce que vous connaissez aujourd’hui,
longtemps j’ai cru que j’étais séparé des autres,
j’ai cru que j’étais moi
et seulement moi,
projetant ainsi la souffrance dans mon univers,
dans mon monde dont je ne savais pas que j’en étais le dieu souverain, détenteur de tout pouvoir,

depuis des années,
je viens vous donner un enseignement
prenant des formes diverses, des apparences multiples, éternel changement,
je viens vous faire partager ce que je suis,
libéré de toute entrave,
ce que vous êtes aussi mais que vous ne connaissez pas que vous l’êtes,

vous me connaissez sous le nom de AUM,
mais je revêts de multiples identités et AUM n’est que le nom de l’individualité que je manifeste pour vous,
sur ce plan que vous appelez terre,
j’ai choisi ce nom de AUM, car il est une vibration très puissante,
porteuse d’une telle énergie,
il est le nom de la vie même,
il signifie lumière,
pure lumière originelle,
sans forme,
mais qui est toutes les formes,

vous m’avez connu sous d’autres noms,
avec d’autres visages,
sous d’autres apparences, pourtant,
j’ai toujours été présent parmi vous, avec vous,
et d’innombrables formes de vie,
sur d’innombrables plans de conscience autres que la terre,
me connaissent aussi,
au même moment que vous,
car j’ai de nombreuses demeures,
je suis celui qui est et AUM n’est qu’un de mes innombrables rôles,
l’une de mes innombrables fonctions,
tous tenus en même temps,
car je suis hors du temps,
car je suis hors de l’espace,

il n’y a aucune distinction entre moi et l’origine,
entre le créé et l’incréé,
car je suis la source,
unité,
plénitude sans limites et sans fin, sans commencement,

je suis celui qui est,

ayant perdu la conscience de votre réelle nature,
de votre réelle identité,
vous croyez, en m’entendant vous parler,
que je suis extérieur à vous,
que je suis autre que vous,
alors que je suis le miroir manifesté de votre être véritable,
seul votre sentiment de séparativité vous empêche de me percevoir comme votre essence même,

lorsque,
enfin,
vous vous serez donné l’autorisation de reconnaître et d’affirmer votre être divin unique,
alors, vous saurez, profondément,
que je ne suis qu’un élément,
exteriorisé en apparence seulement,
de votre propre conscience,
alors vous saurez que vous êtes – comme moi – mutidimensionnel,
et que votre identité terrestre,
la seule que vous connaissiez aujourd’hui,
n’est qu’une parmi tant d’autres,

frères humains,
un jour vous vous éveillerez à votre véritable nature,
vous vous éveillerez à l’unité de votre être lumière,
sans limites, immortel, indivisé,
à ce moment-là vous me percevrez comme étant simplement vous-mêmes,

l’être que je suis,
la nature de ce que je suis,
ne s’exprime pas facilement par des mots,
car votre langage est limité,
votre langage n’est pas adapté à l’expression de cette réalité,
pour manifester ce que je veux expliquer,
il me faut cependant utiliser les termes les plus approchants qui soient dans votre mental,
que vous puissiez comprendre,
pourtant tout ce que je peux dire est bien éloigné de la réalité,
ce n’en est qu’un pâle reflet,
je suis obligé de m’adapter à votre intellect,
je suis obligé de traduire,
mais tout ce que je peux dire,
aussi clair que ce soit,
ne sera jamais qu’une approximation,

les âmes incarnées sous formes humaines,
enfants de la grande pensée originelle,
de la grande âme cosmique appelée dieu,
ont tendance à se limiter dans leur compréhension à travers un réseau bien tissé de conceptions, de convictions, de croyances qui les enferment,
vos mots sont à la fois clairs et précis,
en même temps pourtant que obscurs et mensongers,
trop souvent votre langage vous amène à prendre les apparences pour la réalité et vous finissez par confondre les symboles et ce qu’ils représentent,

frères de lumière,
mon rôle, envers vous, est de ramener tout être humain,
tout homme de bonne volonté,
à la maison du père,
à l’état de conscience originelle un,
quelle que soit sa race, la couleur de sa peau, sa religion et ses idées,
pour cela, j’utilise tous les moyens à ma disposition,
et le channeling n’est que l’un d’entre eux,
le plus spectaculaire pour votre égo, pour votre mental,
mais comprenez que ce n’est qu’une étape sur le chemin,
ce n’est pas la finalité,

en réalité, je suis un pêcheur d’âmes,

depuis que je me suis fondu dans la lumineuse réalité du un,
j’ai revêtu de nombreuses apparences pour remplir ce rôle,
depuis des milliers d’années,
et certaines de mes identités ont si profondément marqué la terre qu’elle en porte encore les traces,

le temps est venu de la nouvelle conscience,
des nouvelles idées,
du retour à l’origine,

peu à peu la pensée nouvelle émergera,
s’infiltrera dans la vie quotidienne des humains,
de plus en plus de groupes de la nouvelle vie se créent et se créeront,
et la transformation,
la transmutation de l’humain en homme véritable,
s’accélérera,
à une vitesse prodigieuse,

oui, les temps viennent,
frères humains,
ils sont proches maintenant,
en vérité,
lorsque suffisamment d’humains seront touchés par la nouvelle conscience,
alors la conscience de l’humanité basculera,
ce sera une transformation telle,
que vous ne pouvez même pas l’imaginer,

même si vous vivez en ce moment des périodes de doute,
de peur, d’angoisse et de douleur, comme dans votre devenir,
ces moments sont aussi l’aiguillon qui vous pousse lentement
mais inexorablement vers le meilleur,
en ce moment même,
mais sur un plan encore subtil,
au moment où vous entendez ces paroles,
la conscience limitée, créant la souffrance,
commence à perdre insensiblement pour le moment de sa force,
de sa puissance,
hum,
l’homme apprend peu à peu à se délivrer de toute idée,
de toute croyance limitative,
de toute fausse définition de lui-même,

frères humains,
vous allez vous ouvrir à l’expérience d’une vie,
d’une réalité si belle
mais dont l’immensité vous est,
en ce moment encore,
méconnaissable,
vous allez naître à une communication,
à une communion,
extraordinairement profonde,
extraordinairement intime et libre,
merveilleusement libre avec tout ce qui est,

je suis celui qui est,
je suis vous,
vous tel que vous étiez hier,
vous tel que vous serez demain,
je suis vous tel que vous êtes aujourd’hui,
à tout jamais je suis vous,

sachez que je suis à la porte de votre conscience,
toujours là, prêt à vous aider, prêt à vous aider à vous éveiller,

je ressens profondément, tout ce qu’est votre vie,
je ressens vos joies,
je ressens vos peines,
je ressens vos douleurs et vos souffrances,
je les vis à travers vous,
innombrables fragments de la conscience une,
car je suis vous,

je vis l’expérience de la vie une mais multiple par le canal de chacun d’entre vous,
et cela me procure un plaisir intense, un bonheur immense,

dans l’expression de votre état de conscience actuel,
votre corps et vos sens vous limitent,
cependant ils sont de merveilleux instruments d’expérience,
de subtils alliés,
d’une grande complexité,
d’une grande sensibilité,
mais que vous avez créés,
vous,
merveilleux dieux,
pour explorer ce plan terrestre sur lequel votre individualité manifestée vit,

à travers chacun de vous,
dans un sublime kaléidoscope de lumière,
j’aperçois la multitude des niveaux de vie,
la multiplicité des expériences,
frères humains,
par chacun de vos yeux,
j’aperçois des choses si belles, et d’autres, terribles,
j’entends par vos oreilles,
des sublimes chants d’amour et des cris de terreur,
frères humains,
vous êtes mes yeux,
vous êtes mes oreilles,
vous êtes aussi mes mains et mes jambes, car,
vous tous, vous êtes mon corps,

car je suis celui qui est,

il est vital, important, que vous retrouviez,
que vous retourniez,
à la conscience d’être originelle,
si vous pouviez voir comment vous existez dans tellement de réalités qui s’interpénètrent sans cesse,

ayant perdu cette conscience d’être originelle,
vous vous êtes identifiés à votre seule identité humaine,
vous coupant ainsi du grand flot de la vraie vie une,
vous limitant ainsi et vous emprisonnant,
sachez que votre seule identité est votre identité divine,
fusionnée avec dieu,
cela c’est votre réalité,

il y a bien longtemps,
des milliards d’années,
avant de naître pour la première fois,
vous étiez indifférenciés d’avec le grand tout,
un-tout-ce-qui-est,
vous étiez un-tout-ce-qui-est,
vous étiez seulement,
simplement,
l’être, libre,
vacuité,
sans forme mais toutes les formes,
sans limites,
vous étiez conscience – énergie – lumière,

aujourd’hui,
cela reste tout à fait vrai,
mais vous n’en n’avez plus ni souvenir, ni conscience, ni connaissance,

il n’y a aujourd’hui que très peu d’entre vous,
sur terre,
qui ont la conscience réelle de l’unité,
qui la vivent,
et qui l’expérimentent à tout instant,
les temps sont venus,
où ces êtres vont cependant se développer d’une manière prodigieuse en nombre, et nul d’ici peu de vos années ne pourra l’ignorer,
des messages,
des preuves concrètes et tangibles vous seront donnés,
de toutes les parties de votre monde,
et même d’ailleurs,

ceux d’entre nos frères humains qui vont s’éveiller à la nouvelle conscience,
à la nouvelle vie,
verront tout leur être se développer,
s’embraser,
s’illuminer,
et illuminer le monde autour d’eux,

cependant il est vrai aussi que beaucoup d’entre vous ne sont pas encore véritablement prêts à entrer en contact avec notre énergie,
celle que j’émane,
que je diffuse,
et qui envahit peu à peu cette terre,

aussi la période actuelle,
et pour encore vingt cinq de vos années,
est-elle une période de préparation
au cours de laquelle les prodiges,
les miracles de tous ordres,
vont fleurir,

la communication
et les échanges entre la terre et la conscience que je suis
deviendra de plus en plus facile
et de plus en plus d’humains deviendront des portes pour que je suis puisse être de nouveau,
et consciemment,
avec vous, parmi vous, en vous,

pour l’instant,
je ne puis me borner qu’à enseigner, à informer, à clarifier,

ce que je suis agit sur le plan collectif de l’humanité mais les effets se font déjà sentir,
et le travail direct,
conscient, sera bientôt possible pour beaucoup,
et pour de plus en plus d’humains,
aujourd’hui,
ce que je suis s’ancre,
de plus en plus, dans le cœur de la terre, et touche de plus en plus d’hommes de bonne volonté,
dans tous les milieux,
dans toutes les couches de votre société,
beaucoup d’humains commencent à ajuster,
consciemment ou non,
leur fréquence vibratoire,
s’élèvent,
se rendent de plus en plus disponibles et sensibles à ce que je suis,
pour me laisser m’exprimer à travers eux,
cependant,
beaucoup encore
ne ressentent pas l’ultime présence de ce que je suis,
le moment n’est pas venu pour eux,
mais les passions de ce monde les ouvriront aussi à la présence,
un jour,

aujourd’hui,
des milliers d’êtres humains œuvrent
dans le domaine des arts, des sciences, dans le domaine de la recherche, travaillent avec mon énergie,
sans le savoir encore, mais d’ici peu, leur conscience s’ouvrira à cette compréhension,

le moment est venu,
le moment est venu que vous affiniez votre corps,
vos sens,
votre sensibilité,
votre réceptivité,

certains de vos savants,
notamment vos physiciens,
commencent,
de plus en plus librement,
à exprimer les idées nouvelles de la nouvelle conscience,
vos schémas et structures anciens de vos sociétés,
ou les schémas religieux, craquent de partout,
vos différents dogmes politiques, spirituels même, explosent,
vous commencez – péniblement encore – à redécouvrir le chemin,

la totalité, tout est déjà là,
a toujours été là,
malgré les apparences,
vous vivez une époque fantastique, formidable, extraordinaire
où tout est possible,
le pire comme le meilleur,
mais le meilleur finira par prendre le dessus,

percevez-vous,
ressentez-vous cette énergie nouvelle depuis quelques années,
qui se manifeste partout
et qui emporte les anciens modes de pensée,
parfois avec violence,

bientôt les frontières de l’europe vont tomber,
comme est tombé,
déjà,
le mur de berlin,
c’est un signe,
l’homme s’étend au niveau de sa conscience,
alors il étend aussi sa résidence,
cela va entraîner la disparition progressive des structures limitatives et emprisonnantes,
si vous voulez être cosmiques, il faut d’abord être terriens,
avant d’être terriens en ce qui vous concerne il faut être européens,
et il est nécessaire que tous les nationalismes disparaissent,
ceci prépare la destruction à venir de toutes les frontières pour la terre entière,
cela prendra du temps mais qu’importe,
la roue est en mouvement,
certains peuvent la freiner,
mais nul ne pourra jamais l’arrêter,

frères humains, commencez,
mentalement,
psychiquement,
émotionnellement,
à vous harmoniser avec cette vibration nouvelle qui provient du centre de ce que je suis,
maintenant,
il vous devient possible d’entrer dans une nouvelle réalité qui sera bientôt la seule réalité visible manifestée,
même si pour le moment cette réalité à venir,
pressentie par beaucoup,
est cependant caractérisée  » d’utopique  » par ceux qui veulent rester dans les structures anciennes,

en vous harmonisant avec les nouvelles idées de la nouvelle conscience,
votre vie va devenir joie et émerveillement sans fin,
enfin
frères humains,
enfin vous regagnerez,
ici,
sur cette terre,
votre véritable patrie,
le paradis terrestre,
que cependant vous n’avez jamais quitté
sinon dans votre conscience,

pourtant,
malgré tout,
beaucoup resteront encore fixés sur la peur,
sur l’insécurité,
trop attachés aux schémas antérieurs – et pourtant périmés,
et ayant peur du saut dans l’inconnu,
pendant quelque temps
ceux-là vivront encore dans une monde qui sera le reflet,
là aussi,
de leurs vibrations individuelles,
ceux-là connaîtront encore la souffrance et la douleur
jusqu’à ce que,
enfin,
leurs yeux s’ouvrent aussi
et cela est inéluctable,
ainsi,
malgré l’émergence de la nouvelle conscience,
deux mondes,
l’une de paix et d’amour, l’autre de souffrance et d’obscurité,
continueront pendant quelques années
à se juxtaposer, à cohabiter,
certains de nos frères humains passeront sans cesse de l’un à l’autre monde,
alternant ainsi périodes d’obscurité et périodes de lumière,
mais cela n’aura qu’un temps,
ainsi pour certains le meilleur arrive,
pour d’autres le pire,
selon leur orientation mentale et émotionnelle individuelle,

malgré les apparences présentes,
l’humanité tend,
heureusement et naturellement,
vers l’évolution,
vers l’amélioration,
parce que votre être a
naturellement tendance
à aller vers l’amour,
vers la paix,
vers la lumière,
et parce que vous êtes en quelque sorte
condamnés
à plus ou moins longue échéance pour chacun,
à retrouver l’état d’être antérieur,

ceux qui veulent vous garder sous leur coupe en distillant,
ouvertement ou non,
la peur et la terreur,
seront brisés comme fétus de paille,
comme coquilles de noix,
malgré les obstacles que ceux-là pourront mettre sur la route de la lumière,
ils ne pourront rien empêcher,
même si parfois les apparences semblent leur donner raison,

en vérité,
les jours à venir sont porteurs de merveilleuses bénédictions,
une perception subtile et libre de l’univers,
à partir de l’amour,
va se répandre sur vous,
sur votre terre,
et illuminer votre existence,
inexorablement le changement est en route,
petit à petit,
insensiblement,
trop de portes se sont ouvertes à la lumière pour que l’obscurité règne encore longtemps,

frères humains,
vous vivrez une intense transformation,
tant mentale et émotionnelle que physique,
vous cesserez d’être gauches,
d’être maladroits et lourds,
comme le sont encore la plupart d’entre vous aujourd’hui,
votre corps s’affinera,
deviendra plus harmonieux,
vous aurez alors cessé de traverser la période de puberté spirituelle que vous vivez en ce moment,
comme la traverse la terre elle-même,
vous deviendrez plus souples,
plus gracieux,
vous serez de joyeux danseurs de la vie une,
vous serez à l’écoute de la musique ô combien sacrée de votre cœur,
chant de l’âme,
chant permanent de l’amour universel,
chaque homme manifestera la sublime mélodie de l’harmonie,
vous serez chants,
chants d’amour en perpétuelle mutation,
sans objets,
de plus en plus grands,
de plus en plus merveilleux,
et ces milliards de chants individuels harmonisés entre eux,
et ces milliards de danses individuelles harmonisées entre elles,
seront un seul,
la symphonie fantastique du grand tout enfin retrouvée,
re-manifestée,

même votre langage changera,
se transformera,
il deviendra plus musical,
plus mélodieux,
langage de lumière n’exprimant plus que la joie et l’amour,
et non plus la peur, l’angoisse et les limitations,
c’est la langue ancienne du cœur que vous parlerez de nouveau,
langage sans passé,
sans avenir,
conjugué à l’éternel présent,
sans aucune expression négative ou limitative,
ainsi
et de nouveau
l’humanité prendra part active à la création,
chacun d’entre vous redevenant,
pour le meilleur,
cocréateur conscient de l’univers,
en chacun d’entre vous jouera,
s’exprimera,
librement enfin,
l’enfant-roi,
christ enfin retrouvé,

à ce moment-là les croyances anciennes,
périmées,
concernant dieu seront tombées,
dissoutes,
et votre dieu ne sera plus un dieu de peur et de vengeance,
culpabilisateur et frustrant,
votre dieu ne sera plus un dieu de pleurs et grincements de dents,
ce ne sera plus un dieu de repentir,
frères humains,
ce sera un dieu d’amour et de paix,
de compassion et de compréhension,
dont vous saurez alors que vous n’avez jamais été séparés,
et vous le verrez de si près
que vous le reconnaîtrez,
enfin,
comme votre propre nature,

ce que je suis n’aime pas la dévotion sans conscience,
la dévotion bigote,
mais au contraire,
les rires, les chants et la danse,
ce que je suis est vibration unique,
douce et joyeuse,
ce que je suis est l’âme même de la vie,

frères humains,
souvenez-vous du temps où vous étiez petits,
où vous étiez enfants,
souvenez-vous de ce temps
où vous étiez dieu,
sans aucune peur ni limitation,
avant que les informations provenant des adultes,
considérées alors comme vraies,
ne viennent imprégner votre conscience de concepts faux et étriqués,
donnant naissance à votre identification,
à votre apparence humaine, et créant pour vous un monde limité et frustrant,
redevenez ces enfants,
et venez jouer avec ce que je suis au fond de votre cœur,
votre compagnon inséparable avant même que la création ne fut,
revenez jouer dans ce pays merveilleux du bonheur retrouvé,
de l’amour donné et reçu,
librement,

enfants, rentrez à la maison,
apprenez à vous émerveiller de nouveau,
contemplez le monde,
retrouvez la pure naïveté de l’enfant qui découvre les beautés merveilleuses de l’existence,
laissez de côté toutes les informations néfastes qui imprègnent votre conscience de peur et de souffrance,

enfants de l’univers,
tout ce dont vous avez besoin se trouve déjà là,
ici
à l’instant même,
cependant,
vous ne pouvez jouir des merveilles de la vie qu’en étant,
consciemment,
dans l’instant présent,
ici et maintenant,

dans l’instant présent,
enfants aux yeux émerveillés,
vous revenez à la conscience de l’illimité,
pour savoir que vous avez toujours été riches,
riches de tout l’univers,

le passé et l’avenir,
ce que vos limitations vous font considérer comme tels,
et ce que vous y projetez,
vous ferment les portes de l’instant présent,
et vous rendent tristes, pauvres et malades,
guérissez-vous de l’illusion de l’existence du passé
et de celle de l’avenir,
guérissez-vous de cela,
car,
enfants,
l’instant présent est la seul porte qui vous permette de jouir,
vraiment,
de la vie illimitée,
de l’univers infini,
sans commencement ni fin,

il est fondamental
que vous reconnaissiez le pouvoir créateur de votre être,
mais le savoir ne suffit pas,
comme visualiser,
faire des informations,
donner des affirmations,
cela ne suffit pas non plus,
il est nécessaire que vous vous sentiez,
au premier chef,
que vous vous sentiez dignes
des innombrables bienfaits que vous désirez,
ne demandez rien dans la peur et dans la souffrance,
mais au contraire demandez tout dans la joie et dans la paix,
dans la certitude de votre bon droit,
héritage divin d’être prospères,
d’aimer,
d’être aimé,
d’exprimer la santé,
sans aucune limite,

les capacités créatrices de votre être dépassent,
de tellement loin,
tout ce que vous pouvez savoir,
tout ce que vous pouvez imaginer,

baignez votre pensée d’amour, de joie,
de reconnaissance et de gratitude,
et ce que je suis vous comblera,
vous inondera de sa présence,
sans limites,

vous existez pour partager,
totalement,
intégralement,
ce que je suis,

oui,
frères humains,
votre substance même,
de même essence que ce que je suis,
votre substance même est douée de l’infini pouvoir de créer toutes choses,

lorsque vous étiez enfants
vous saviez encore rêver,
vous saviez encore créer
sans cesse
des mondes nouveaux et merveilleux,
des scénarios qui n’étaient illusoires que pour les grands,
quand vous étiez enfants,
vous aviez confiance,
vous saviez,
au plus profond de vous-mêmes,
que ce monde est un terrain de jeux,
pour y exercer votre créativité,
vous saviez cela,
intimement,
jusqu’au moment où vous êtes sortis de ce paradis ayant mangé de l’arbre du faux savoir,
votre attention a été attirée sur d’autres aspects de la réalité,
et vous y avez adhéré,
entraînés,
naïvement,
par l’exemple des autres,
vous ne saviez pas alors,
ainsi vous vous êtes chassés vous-mêmes du paradis terrestre,
d’insouciants
vous êtes devenus soucieux,
de joyeux
vous êtes devenus tristes,
et le chant de la vie vraie s’est éteint sur vos lèvres,
et ce fut la chute,
ce que je suis voudrait simplement vous ramener à ce moment d’avant la chute,
dans votre véritable et unique demeure,
à la maison,

fils de la lumière,

redevenez conscient

de votre propre réalité en tant que Composant Sacré

important

du Corps de la Création,

vous êtes un merveilleux fragment du Corps de l’Univers,

du Corps de Dieu,

Je Suis Celui Qui Est,

ce Que Je Suis,

vient vous annoncer la Seconde Venue du Christ,

non pas un homme,

non pas en un seul homme,

mais en tous les hommes !

Je Suis Celui Qui Est

Je viens vous apportez la Paix,

la Sérénité,

ouvrez-vous simplement à l’Amour

de ce que Je Suis,

reconnaissez-le en toute chose,

dans la moindre fleur,

dans le moindre brin d’herbe,

dans le moindre oiseau qui vole dans le ciel.

reconnaissez-le en votre compagnon,

en votre compagne, en votre parent, en votre enfant,

en votre frère, en votre soeur.

reconnaissez cet Amour que Je Suis en chaque compagnon de Vie, en la Terre entière, en l’Univers entier…

JE SUIS CELUI QUI EST !