OM 2

PARABOLES DE JESUS

JE SUIS CELUI QUI EST

OM VOUS SALUE

ET SALUE LA LUMIERE QUE VOUS ÊTES !

…Je suis heureux de vous retrouver…

Chaque être humain vit avec sa conscience d’être, avec ses pensées, ses sentiments. Chacun vit avec ses émotions diverses, ses peurs, ses craintes, ses espoirs. Chacun vit surtout avec ses croyances, ses convictions sur lui-même, sur les autres, sur l’univers. Elles se transmettent d’être humain à être humain depuis la nuit des temps par vos différentes formes de vibrations.

Beaucoup d’entre vous sont pleins de rêves et d’espoirs qui ne se sont jamais concrétisés. Nombreux de nos frères humains souffrent, sont malades, désespérés parfois, parce qu’ils ne sont pas parvenus à réaliser leurs espérances.

Vous êtes faits de différents états de conscience. Certains de ces états peuvent être appelés :

L’aveugle

L’infirme

Le boiteux

Le paralysé

L’impotent

Le miséreux

Le sourd

Le muet

Ces mots sont des symboles, mais ce sont aussi des réalités tangibles de votre monde, de votre quotidien. Ce n’est bien sûr pas seulement çà ! Ils représentent surtout ce qui en vous est « aveugle, sourd, muet ». Ils représentent ce qui en vous est « paralysé, impotent, boiteux. »

Ce sont des états de conscience vécus à un moment ou à un autre par la très grande majorité humaine. La conscience d’être des habitants de ce plan appelé « Terre » en détermine la manifestation concrète sous forme d’événements ou de situations diverses. Vous créez votre monde individuel, votre sphère d’expression personnelle à l’aide de vos opinions et croyances diverses. La force générée par la majorité de ces croyances manifeste le monde tel que vous l’expérimentez, tel que vous croyez qu’il est.

Si vous lisez ou relisez les écritures sacrées, vous y rencontrez beaucoup de ces êtres limités, diminués appelés malades et que l’homme Jésus guérit souvent et ressuscite même parfois.

Le sourd et le muet, le malade et le paralytique représentent des états de conscience, vos états de conscience. Cela représente ce que vous avez conscience d’être. Jésus et les personnages des écritures ont existé historiquement. Ce que beaucoup ne savent pas, c’est que ces êtres, Jésus y compris, existent toujours dans votre monde. Vous les rencontrez journellement, à chaque instant.

Savez-vous où vous les rencontrez ?

En vous, dans votre existence propre, mais vous l’ignorez !

Jésus et les personnages des écritures en tant que symboles énergétiques d’états de conscience sont simplement ce que vous vivez à tout instant. En vérité, les merveilleuses et parfois terribles aventures des évangiles vous concernent tous, quelle que soit votre race, quelle que soit votre religion ou la couleur de votre peau.

Ces histoires vous concernent tous.

C’est de votre propre histoire qu’il s’agit.

C’est l’histoire de chaque individu

Quelle que soit son époque.

Le drame des évangiles est intemporel, hors de l’espace, hors du temps. Les innombrables personnages des écritures qui vivent en vous, sont des multiples aspects de vous-même et sont en relation, sous une forme ou sous une autre, les unes avec les autres.

Toutes ces situations sont en vous. C’est vous qui les vivez. Jésus symbolise tout ce qui exprime le JE SUIS, manifestation sur Terre dans la forme du UN Originel. Le UN, JE SUIS TOUT CE QUI EST. Jésus est l’Homme, tout homme, toute femme, tout enfant, « tout » manifestant une apparence du JE SUIS.

En quelque sorte, si l’on peut dire, tout le monde s’appelle JE SUIS ! C’est votre véritable prénom, Jésus, JE SUIS.

Faites cette expérience de répéter lentement et plusieurs fois votre prénom… suivi de Je Suis

Laissez-vous baigner, laissez-vous envahir par l’énergie avec laquelle vous entrez en contact…

Si en tant que manifestation humaine vous êtes Jésus Je Suis, vous êtes aussi beaucoup plus que cela, beaucoup plus grand, beaucoup plus vaste, infini.

Jésus est l’apparence prise par JE SUIS. Et ce JE SUIS rayonnant, glorieux, merveilleux est cette Conscience Ultime CHRIST, CHRISTOS, LUMIERE UNE et sans forme qui recouvre et englobe toutes les formes.

Jésus, le Jésus historique Fils de l’Homme, avait réalisé cette Conscience Ultime en Lui, à travers Lui. Jésus Je Suis est devenu : Jésus Je Suis Christ. Jésus sert de canal volontaire et conscient à la Grande Lumière Christ qui éclaire toujours l’Univers. Ce Christ Cosmique réside aussi en vous. Vous aussi pouvez Le laisser se manifester en vous, à travers vous et collaborez avec Lui.

Répétez-vous pendant quelques instants, consciemment ces mots : votre prénom… puis…JE SUIS… puis CHRIST…

Laissez ces paroles résonner en vous…

Laissez-vous aller à cette douce répétition…

Que ressentez-vous ?

Qu’est-ce que CHRIST en vous Jésus JE SUIS ?

C’est Dieu le plus grand, le plus beau, le plus merveilleux. Il attend que votre Je Suis humain s’éveille à sa conscience JE SUIS DIVIN.

Dans les évangiles, Christ en Jésus Je Suis, fait de nombreux miracles. Il guérit les aveugles et toutes sortes de malades. Il chasse les démons. Il rend même la vie. Si Jésus est la personnification de tout être, si Christ réside en vous, alors, vous pouvez faire de même ! Il vous est possible de faire les miracles de Jésus et même mieux et plus encore !

L’homme Jésus l’a clamé lui-même, il y a deux mille de vos années, souvenez-vous !

« Ce que Je fais

Vous pouvez le faire et mieux encore. »

Mais qui sait aussi qu’il a dit :

 » Ce que Je Suis, vous l’êtes et plus encore ! »

Qui sait cela ?

Comment faire pour être ce que Jésus « Est » ?

Il faut d’abord vous guérir vous-même, vous guérir de la croyance que vous êtes différent de Jésus, que vous êtes différent du Christ. Si Jésus avait seulement cru qu’il était Jésus, s’il n’avait pas su qu’il était Christ, qu’il était Dieu, il n’aurait pu faire aucun miracle ! Le miracle n’appartient pas à l’identité humaine mais à l’Identité Divine. Vous guérirez alors de la croyance que vous êtes autre que cette Lumière Originelle.

Il faut guérir d’abord l’aveugle en vous. Ce qui ne voit pas que tout est Christ, que vous êtes Christ et que tout être, quel qu’il soit, est une personnification du Christ. Tout être quel qu’il soit ! Cela veut dire quelle que soit sa manifestation, même si c’est un voleur, un assassin, même si c’est un escroc. Il est aussi Christ que vous, mais la voix du Christ en lui a été complètement écrasée. C’est parce que cet être, pourtant Christ, se prend seulement pour un homme avec tous les conditionnements que cela comporte ! C’est seulement à cause de l’ignorance de sa nature christique que l’homme est devenu un voleur, un assassin ou un escroc…

Il faut aussi guérir le paralytique en vous : ce qui vous fait prendre seulement pour un homme. Vous vous limitez ainsi et vous vous paralysez dans l’expression de votre divinité. A partir du moment où vous vous prenez pour des hommes, les miracles de la Vie Une vous sont impossibles.

Il vous faut aussi guérir le sourd en vous. Ce qui n’entend pas la voix de votre cœur qui ne cesse pourtant de clamer que vous êtes Dieu. Vous avez été conditionné à écouter en fait, la plupart du temps, la voix de votre ego qui vous dit que vous n’êtes que des hommes soumis à tout, fragiles et vulnérables. Lorsque la voix du Dieu que vous êtes réussit à se frayer un chemin dans tout ce brouhaha mental, l’ego réagit aussitôt et vous dit :  » Non, non, tout ça, ce sont des hypothèses. C’est de l’utopie. C’est de la folie. Enfin quand même, réfléchis. Tu vois bien que tu ne peux rien faire ! ».

Guérissez le sourd en vous : ce qui n’entend pas la voix de votre cœur qui clame que vous êtes Dieu.

Il faudra aussi guérir le muet en vous. Ce qui n’exprime pas, ce qui ne clame pas par ses actes, par sa Présence d’Etre, la merveilleuse beauté de l’Être Illimité que vous êtes.

Et puis, il faut aussi « vous exorciser vous-même » comme Jésus exorcisait les démons. C’est-à-dire : chasser les démons qui vous empêchent d’être consciemment ce que pourtant vous n’avez jamais cessé d’être. Ces démons ont pour noms : peurs, craintes, doutes, croyances fausses, convictions erronées, bref, ce qui fait la grande majorité de vos pensées dans le courant de la journée pour un homme ordinaire.

Voilà ce qu’en vérité racontent les évangiles à travers la merveilleuse histoire de Jésus.

C’est votre histoire ! Votre histoire à vous !

Vous êtes Jésus chassant les marchands du temple : celui qui en vous chasse les fausses compromissions, le chantage et toutes ces choses. Ce qui en vous croit qu’il suffit de payer des prêtres pour être pardonné, absout ou être exaucé car vous croyez qu’ils ont le pouvoir intermédiaire entre vous et Dieu, mais pas vous ! Chassez ce qui en vous « promet la lune » aux Saints, à la Vierge Marie, au Christ, à Dieu lui-même, pour obtenir que vos problèmes se résolvent, que vos dettes s’effacent. Chassez ces superstitions qui font que vous remettez votre foi plutôt dans les médailles bénies, les pentacles et talismans divers pour vous protéger du mal, plutôt que la foi que vous pourriez mettre dans le Dieu que vous êtes, Fils de Dieu Créateur de toute chose.

L’aveugle est guérit lorsqu’il ouvre sa conscience à une autre vision de la réalité, lorsqu’il n’est plus l’objet de la croyance en la seule réalité des apparences.

Le sourd est guérit lorsqu’il entend en lui la voix de son Christ Intérieur et qu’il l’écoute lorsque le Christ Intérieur lui dit qu’il est digne d’être aimé et d’aimer, qu’il mérite le bonheur sans limite parce qu’il est lumière, enfant de l’univers, Fils Unique de Dieu comme chaque homme, comme Jésus est Fils Unique de Dieu puisque Dieu ne se répète jamais !

Le paralytique est guérit lorsque vous cessez de dire, d’affirmer, de croire que tout se paie, que la vie est trop dure, que vous n’y arriverez jamais. Lorsque vous cessez de penser que : « C’est comme ça. Je ne peux rien y faire. C’est mon karma. Je suis né sous une mauvaise étoile ! »… Le paralytique est guérit lorsque vous cessez de dire ou de croire :  » Qu’est-ce que j’ai bien pu faire au bon Dieu pour mériter ça ! »

Le mort est ressuscité lorsque vous vous ouvrez à cette dimension infinie de la conscience Une, Tout ce qui Est, qui est la Vie dans sa totalité ! Vous vivez alors ici et maintenant, sur cette Terre la VIE DIVINE ! Vous êtes ressuscité d’entre les morts. La Vie vous inonde et s’exprime rayonnante par la moindre de vos pensées, amour sans limites.

Dans vos évangiles, il est dit que Jésus a ressuscité Lazare d’entre les morts. Quelle grande vérité recèle cette merveilleuse histoire qui est aussi la vôtre !

Lazare symbolise quelle que chose qui ne vit pas, qui est mort. Cela peut-être beaucoup de choses ! Désirs non réalisés, projet mort-né auquel vous n’avez pas insufflé assez de vie à l’aide de votre sentiment pour qu’il se concrétise dans votre monde sous forme de réalité concrète et tangible. Jésus, c’est vous, ne l’oubliez pas !

C’est vous qui vous rendez au tombeau de Lazare. Le tombeau personnifie les profondeurs de l’inconscient dans lequel est enterré votre désir. Lazare, votre désir, est enveloppé d’un suaire. Oui, il est enveloppé d’un suaire ! Celui qui représente les doutes, les peurs, les craintes qui rendent votre désir mort-né parce que vous avez foi d’avantage en vos limitations qu’en vos possibilités créatrices, réalisatrices de votre désir.

Le suaire : les peurs et les craintes sont « entre vous et la réalisation du désir ». Il est nécessaire de les enlever pour que le désir puisse se manifester.

Alors, Jésus Je Suis que vous êtes, enlève le rocher qui obstrue la porte du tombeau. Cette pierre énorme, très lourde, symbolise les croyances erronées, les idées fausses et superstitieuses. Il faut beaucoup de force à Jésus pour enlever ce rocher, pour que Lazare, votre désir, ressuscite, vienne à la vie. Vous êtes Christ !

Ce rocher de l’ignorance « que vous êtes Christ » doit être ôté !

C’est seulement « lorsque vous savez que vous êtes Christ et Créateur« , que vous pouvez dissoudre les obstacles, les apparences fausses de votre existence. Vous devez réfuter, nier les jugements et points de vue du monde extérieur et celui des autres qui pensent autour de vous que réaliser une telle chose est impossible, que c’est une utopie, un rêve fou !

Cela est symbolisé dans l’histoire par Marthe qui représente le regard des autres, les critiques sur vos actions, sur votre existence, sur ce que vous êtes et souvent auxquels vous vous conformez par peur du « quand dira-t-on » !

La pierre du tombeau de Lazare est déplacée lorsque vous refusez de croire que les apparences de la pauvreté, de la maladie et de la mort, sont la réalité. Votre désir est ressuscité, manifesté lorsque vous comprenez que vous êtes Dieu, Fils de DieuDieu Créateur de toute chose qui vous a fait à son image et à sa ressemblance.

Vous êtes ressuscité

Lorsque vous êtes mort

A la croyance que vous n’êtes qu’un homme !

Lorsque vous savez que vous êtes Jésus Je Suis Christ, vous pouvez contempler votre désir, votre projet. Vous exprimez alors votre pouvoir divin en clamant :  » Lazare, lève-toi et marche ! « … Ressuscitez-vous aussi !

Abandonnez la croyance erronée selon laquelle vous seriez au pouvoir et sous la domination de la pauvreté, de la maladie, des limitations. Cessez de croire, en affirmant votre divinité, que d’autres peuvent avoir un pouvoir quelconque, magique ou miraculeux sur vous pour vous faire souffrir, vous rendre malade ou même vous tuer.

Tournez plutôt votre confiance, votre foi, en le Père qui EST en vous, vers la Suprême Puissance qui vous a créé et que vous appelez lorsque vous ressuscitez, lorsque vous naissez à la Nouvelle Vie Consciente de ce Jésus Je Suis Christ, que vous n’avez jamais cessé d’Être et que vous êtes « ici et maintenant ». Vous devenez alors un extraordinaire aimant qui attire à vous toutes les merveilles de la Vie !

Elargissez, frères humains, par la méditation de ces vérités, votre conscience d’être. Epanouissez-vous dans la joie de la Vie Divine Une sans limites et sans fin. La divine lumière que vous êtes crée, grâce à vos pensées et sentiments, votre corps et votre monde comme vous avez créé la terre, les étoiles, le soleil et la lune et tout ce que vous appelez l’univers à l’infini. Tout cela, frères humains en est le résultat, c’est l’enfant de votre conscience d’être.

Vous êtes, Jésus Je Suis Christ, lorsque vous reconnaissez votre nature essentielle : conscience illimitée, énergie, lumière. Vous êtes alors élevé au ciel ! C’est le moment de votre ascension !

Le CIEL comme :

C comme Conscience

I comme Illimité

E comme Energie

L comme Lumière

Vous entrez alors dans

La Grande Cité de la Paix

La Jérusalem Céleste :

Lorsque, grâce à la résurrection de votre être humain dans l’Être Divin, vous êtes en paix, tranquille, calme, ramené à votre Eternel Centre Divin.

– Lorsque vos schémas intérieurs de pensées liés à la peur, à l’angoisse, aux soucis, à la crainte ont été transformés en paix et en joie.

– Lorsque vos limitations ont été transformées en sérénité et en prospérité comme le Jésus des évangiles transforma l’eau en vin aux noces de Cana. C’est ce que signifient les noces : l’union des deux principes !

Les noces de Cana dans lesquelles l’eau est transformée en vin, c’est lorsque vous avez transformé en vous l’eau en Energie Originelle, que vous lui avez donné la forme grâce à vos croyances de ce que cela va être et qui se manifeste.

Les noces, c’est aussi un moment de joie et de bonheur ! Dans le miracle de la transformation de l’eau en vin, vous vous mariez, vous vous unissez avec votre désir. Vous êtes heureux et joyeux de cette union ! N’hésitez jamais à faire cette transformation !

Jésus n’est pas venu pour vous sauver. Il n’est pas venu pour sauver le monde de tous ses péchés comme on a essayé de vous le faire croire d’une manière totalement abusive.

Il est venu seulement vous montrer le Chemin !

Aux hommes de bonne volonté, à ceux qui désiraient suivre son exemple, il est venu montrer comment ils pouvaient faire pour se sauver « eux-mêmes » en passant de l’état de conscience d’homme-humain à l’état de conscience d’Homme-Divin. Il est venu montrer qu’ils pouvaient, eux aussi, être Jésus manifestant Christ. Jésus n’est pas pour autant le Fils Unique de Dieu, comme on a voulu vous le faire croire aussi depuis si longtemps ! Il a voulu le montrer et il a démontré clairement que chaque homme était aussi le Fils Unique de Dieu. Il a dit cela ! Il savait de quoi il parlait quand il a dit :

« Ils ont des yeux et ils ne voient pas.

Ils ont des oreilles et ils n’entendent pas ! »

Dieu ne vous parait très éloigné, inaccessible que parce que vous êtes éloigné de votre centre divin. Le jour où vous vous éveillerez à cette conscience de votre Être Divin, vous reconnaîtrez que Jésus-Christ n’est que le reflet manifesté de ce qu’il y a de plus merveilleux dans l’homme. L’homme l’ignore parce qu’on lui a appris à se considérer différent de Dieu. On lui a appris à se considérer seulement comme un homme petit et limité.

Le jour de votre naissance en la Conscience Christ :

C’est Noël !

Bien plus que la naissance de l’homme Jésus, c’est la naissance de l’homme, de tout homme à sa Conscience Christ. Bien sûr, vous êtes né biologiquement, physiquement. Il vous reste maintenant « à naître spirituellement, à vous fondre dans la Lumière de l’Identité Ultime ! » C’est ce que Jésus est venu montrer.

Le jour où vous naissez à la Conscience Christ,

C’est le véritable jour de la Résurrection !

L’homme meurt à ces convictions qu’il n’est plus homme et naît à la conscience de ce qu’il est vraiment : Dieu !

L’homme sort alors de la nuit sombre, la plus noire et la plus froide, symbolisée par le mois de décembre. Le mois pendant lequel rien ne pousse mais où tout est en préparation. L’homme sort de l’obscurité pour entrer dans la Lumière de la Vie Une, consciente, sans fin, illimitée.

C’est alors l’Illumination !

Merveilleux Noël chargé de promesses…